Prendre soin d’un chien noir

Pelage, griffes, visibilité et élégance, autant de points auxquels porter une attention toute particulière si vous êtes les heureux propriétaires d’un chien de couleur noire.

1. SOIGNER SON PELAGE

Un chien à la robe noire, rase ou longue, se doit d’avoir le poil brillant. Il ne peut se permettre d’avoir un pelage terne ni des pellicules ! Pour répondre à cette problématique, la première chose à surveiller est la qualité de son alimentation. Privilégiez les croquettes aux protéines de bonne qualité car les poils et la peau de votre chien sont eux-mêmes majoritairement composés de protéines et puissent leurs ressources dans l’alimentation.

Vous pouvez aussi enrichir sa ration journalière par un apport de vitamine A contre la chute des poils : tous les aliments de couleur jaune orangé en sont de bons pourvoyeurs. Pourquoi ne pas ajouter un peu de purée (pour faciliter son assimilation) de patate douce ou de courge aux croquettes de votre chien ? Ou encore lui confectionner des biscuits maison à partir de de ces ingrédients ? (des idées recettes ici).

La vitamine E est également intéressante pour son côté antioxydant et anti-pellicules : une cuillère à café d’huile de colza ou de tournesol sur les croquettes en cure d’un mois à chaque changement de saison peut-être bénéfique. Encore une fois, vous pouvez aussi préparer des friandises à base de graines de tournesol qui ajouteront du croquant à vos biscuits.

2. COUPER SES GRIFFES

Un inconvénient du chien à poil noir est que souvent ses griffes sont également noires ou de couleur sombre, rendant plus délicate la taille car la partie irriguée ne sera pas visible. Il vous faudra alors être très prudent et ne couper que l’extrême pointe de l’ongle à l’aide d’un coupe-griffe. Personnellement, j’aime bien ceux en forme de ciseaux car ils sont très maniables et permettent une coupe précise. En général, le coussinet est un bon repère et seul ce qui en dépasse doit être coupé. N’oubliez pas de tailler aussi l’ergot dont la courbure naturelle peut provoquer des blessures. Si malgré toutes vos précautions vous coupez trop loin et atteignez la veine de la griffe qui se met à saigner, pressez un coton imbibé d’argent colloïdal pendant quelques minutes contre la griffe blessée pour arrêter le saignement.

3. LE RENDRE VISIBLE

Le dernier inconvénient du chien noir est … d’être invisible dans la nuit. Lasko est très curieux et traîne parfois derrière moi y compris lorsque nous traversons sur un passage piéton. Lors de vos balades nocturnes ou automnales, je vous conseille d’accrocher un petit accessoire lumineux à leds à son harnais ou son collier pour rendre votre chien visible aux yeux des automobilistes, voire des cyclistes ou trottinettes.

J’ai testé plusieurs types de gadgets et ma préférence va aux plus simples mais offrant une version lumière fixe car je trouve la version clignotante un peu trop éblouissante. Souvent de bonnes trouvailles (moins chères qu’en animaleries) dans les rayons « running » des magasins d’articles de sport.

4. SOIGNER SON STYLE

Par contre l’avantage d’un chien au pelage noir est de pouvoir se permettre tout type et toute couleur de sellerie possible et de rester élégant : ton sur ton pour le côté chic, couleurs flashy pour l’été, imprimé camouflage pour l’esprit décalé…

Et votre chien, de quelle couleur est son harnais ou son collier ?

Partagez !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *