Et si on jouait à cache-cache…

En tant que citadine bien occupée, je suis comme beaucoup d’entre vous : je rentre du travail parfois un peu tard et je n’ai pas toujours le courage ou le temps de partir pour une heure de marche avec Chocolat.

Alors pour la stimuler et m’amuser avec elle, nous jouons à cache-cache.

dog & lifestyle le magazine canin art de vivre ensemble

Lorsque je la sens d’humeur joueuse, je choisis son jouet préféré (pour elle ce sera toute peluche pas trop grosse mais avec des pattes qu’elle peut mordiller à l’envi – attention à la choisir sans petites billes de remplissage pour éviter tout risque d’ingestion). J’invite Chocolat à s’isoler dans la cuisine, porte fermée. Puis je cache son jouet dans n’importe quel endroit de l’appartement. Enfin je libère Chocolat et c’est parti pour une ronde effrénée dans tout l’appartement à la recherche du jouet mystérieux. Au départ elle se sert de ses yeux et si elle ne trouve pas l’objet, elle commence à utiliser le flair. Si vous débutez cet exercice avec votre chien, placez le jouet dans un endroit facile d’accès afin que votre chien ne se décourage pas. Vous pourrez ensuite être plus inventif : le placer en hauteur, derrière un autre objet nécessitant d’être poussé, sous son propre coussin…

Knacki factice biensûr !

Knacki factice biensûr !

Utilisez la commande « cherche » quand votre chien commence à découvrir le lieu où vous avez dissimulé l’objet chéri et surtout félicitez-le chaleureusement lorsqu’il finira par vous apporter si fièrement son jouet malicieusement retrouvé. Sourire garanti.

Partagez !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *