La succession de Jean-Paul Dubois

Ce roman n’est pas un livre sur les chiens. Pourtant, le personnage du chien y joue un rôle à part entière dans la mise en place et le déroulement de l’intrigue. L’auteur nous offre également des passages dédiés qui sont à la fois touchants de sincérité et teintés d’humour.

Paul Katrakilis est un joueur professionnel de pelote basque ou cesta punta au Jaï Alaï de Miami. Bien qu’ayant son diplôme de médecin en poche, il n’a jamais exercé et fui sa ville de Toulouse natale pour échapper à une famille un peu spéciale.

dog & lifestyle le magazine canin art de vivre ensemble

Un grand-père – ex-médecin de Staline – qui a fini par se suicider, une mère peu maternelle qui a fini par se suicider et un père lui-même médecin qui a fini par se suicider également. Bref, comme si la mélancolie était dans les gênes de cette famille et poussait chacun de ses membres à mettre fin à leurs jours. Souhaitant échapper à cette malédiction, Paul a pris le large et s’est installé en Floride où il mène une vie au jour le jour. Juste avant qu’il n’apprenne la mort de son père et la nécessité pour lui de rentrer en France pour régler la succession, Paul croise la route d’un chien abandonné, naufragé comme lui mais s’accrochant volontairement à la vie. Parti faire un tour en bateau au large de Miami Beach, Paul aperçoit l’animal essayant de rester à la surface de l’eau :

Je me dirigeai vers lui et coupai le moteur lorsque je fus tout proche. C'était un chien. Un petit chien d'une quinzaine de kilos, battant l'eau de ses pattes avant pour rester à flot, les yeux grands ouverts, rivés au monde, accrochés à la vie comme deux hameçons. Je manœuvrai au ralenti jusqu'à ce qu'il se retrouve contre le flanc du bateau, je me penchai par-dessus bord, l'agrippai par les pattes et le hissai à bord. C'est à peine s'il eut la force de s'ébrouer. Je l'enveloppai dans une grande serviette de bain et le couchai près de moi sur la banquette du poste de pilotage. Quelque chose alors se passa dans son regard, la fatigue balayant la frayeur il souleva faiblement la tête, m'examina assez longuement puis comme si nous vivions ensemble depuis toujours, posa sa joue contre ma cuisse et s'endormit dans l'instant.

Et ce chien devient un véritable compagnon pour notre narrateur qui doit retourner en France et ressasser le passé qu’il avait fui; il doit aussi confronter ses souvenirs d’enfant et d’adolescent avec un père finalement partiellement méconnu.

dog & lifestyle le magazine canin art de vivre ensemble

La langue est travaillée, élégante, parfois drôle et toujours rythmée pour arriver au final surprenant et troublant. Laissez-vous emporter par ce roman qui parle de famille, de jeu des apparences, d’amitié et d’amour. Suivez ces personnages torturés mais attachants, mettant parfaitement en lumière la complexité de la nature humaine et des relations à l’autre. Ce roman est le 20e ouvrage de l’auteur.

La succession, Jean-Paul Dubois, Editions de l’Olivier, 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *