Quelle gamelle choisir pour votre chien ?

Les rayons des (e-)animaleries regorgent de modèles de gamelles pour chiens. Il est donc difficile de trouver celle qui lui conviendra parfaitement. Voici quelques trucs et astuces pour vous guider dans votre choix.

Commençons par un premier point qui fâche, désolée : la dernière couleur à la mode ne doit pas être le seul critère pour déterminer la gamelle qu’il faut à votre chien. Certes, l’association du taupe et du turquoise est des plus élégante et parfaitement assortie à votre cuisine. Cependant, commençons par prendre en compte les besoins de votre chien :

dog & lifestyle le magazine art de vivre ensemble

Son âge : par définition votre chiot va grandir. Quelle que soit sa race, il aura donc au moins besoin de deux gamelles dans sa vie : comme chiot et comme chien adulte. Mais si je sais quelle taille mon chien fera une fois adulte, pourquoi ne pas passer tout de suite à une gamelle pour adulte ? Parfois le chiot peut être intimidé par une trop grosse gamelle dans laquelle il lui faut plonger la tête. Mieux vaut donc en prévoir deux. Par ailleurs, souvent l’éleveur vous fournira cette première gamelle lorsque vous partirez de l’élevage avec votre nouveau protégé.

Sa taille : autrement dit, petit chien petite gamelle, gros chien grosse gamelle. Attardons-nous un instant sur la question du gabarit du chien. S’il est de grande taille, et d’autant plus lors de sa croissance ou une fois senior, il peut être bon de penser à surélever sa gamelle pour lui éviter de sur-solliciter ses articulations (il existe des supports métalliques prévus à cet effet).

Sa race : s’il s’agit d’un chien à grandes oreilles, vous pouvez opter pour une gamelle profonde, étudiée pour qu’il mange ou boive sans salir ses jolies oreilles.

Son tempérament : s’il est glouton, il existe des gamelles dont le fond comporte des sortes de picots, retenant un peu les croquettes et les rendant plus difficiles d’accès; votre chien mange plus lentement et sa digestion en est facilitée.

dog & lifestyle le magazine art de vivre ensemble

Quel matériau privilégier ? comme déjà évoqué, ma préférence va à l’inox. Au contraire du plastique, votre chien ne pourra pas le mordiller. Facile d’entretien, l’inox passe au lave-vaisselle, sans en craindre la chaleur ; il est donc plus hygiénique. A la différence de la céramique, heurter la gamelle de votre chien contre votre évier ne signifiera pas la fin de l’écuelle si elle est en inox. Bref, que des avantages, d’autant plus qu’aujourd’hui il existe de très nombreux supports (en plastique dur, en plastique transparent ou encore en fer forgé) de formes et de tailles variées dans lesquels vient d’insérer la gamelle en inox. Amovible, elle reste facile à nettoyer. Une fois dans son logement, elle devient un joli objet design qui sera tout de même assorti à votre cuisine. Ouf !

dog & lifestyle le magazine canin art de vivre ensemble

dog & lifestyle le magazine canin art de vivre ensemble

Double ou simple ? là c’est une affaire de goût … et de place dans votre cuisine. Personnellement, je préfère le modèle simple, plus commode d’utilisation.

Distributeur ou gamelle ordinaire ? pour l’eau pourquoi pas choisir un distributeur, mais pas pour les croquettes. Le repas est un moment important : avec une gamelle ordinaire, vous contrôlez parfaitement et en temps réel la quantité journalière absorbée par votre animal – un appétit réduit est d’ailleurs à surveiller car il peut être l’indicateur d’un mal-être (douleur, dent gâtée, état général affaibli…). Le choix d’une gamelle ordinaire permet aussi l’adjonction d’un médicament dans la portion (comprimé, vermifuge liquide…). Par ailleurs, apprendre à votre chien à attendre patiemment assis pendant que vous préparez sa ration fait partie de son éducation de base. Enfin le chien n’est pas un chat : il n’est pas censé manger toute la journée. Utilisant essentiellement son odorat, l’odeur permanente de croquettes à disposition pourrait bien finir pas saturer les facultés olfactives de votre chien et ne plus lui donner envie d’en manger du tout. De plus, des heures de repas régulières lui fournissent des repères dans sa journée. Votre chien doit avaler sa portion en ¼ d’heure ; s’il n’a pas fini, mieux vaut d’ailleurs lui retirer sa gamelle de croquettes. Je sais, cela peut paraître barbare, mais un chien en bonne santé ne se laissera pas mourir de faim et mangera souvent mieux au repas suivant. Maîtriser l’heure et la proportion de croquettes ingurgitées vous permet enfin de programmer les heures de balades en toute quiétude sans craindre un syndrome de dilatation / torsion de l’estomac en cas d’effort trop rapproché de la prise alimentaire.

En conclusion, la gamelle idéale est un bol ordinaire en inox, sans programmateur, et adapté à la taille de votre chien. Une fois ces caractéristiques remplies, vous pouvez vous lâcher sur le côté esthétique !

Si malgré tout, vous ne trouvez pas le modèle qui convienne à la fois à votre chien et à vous-même, il ne vous reste plus qu’à le fabriquer ensuivant les conseils de Dana (en anglais) :

dog & lifestyle le magazine art de vivre ensemble

… J’attends les photos de vos propres réalisations!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *