Stéphane Carlier : Le chien de Madame Halberstadt

Découvrez ce roman plein d’humour caustique qui raconte les aventures d’un écrivain paumé dont la vie est bouleversée par l’arrivée d’un chien.

Baptiste traverse une mauvaise passe. Écrivain, il est en panne d’inspiration car son précédent roman n’a pas bien marché. Comme un malheur n’arrive jamais seul, sa petite amie Maxine l’a quitté pour refaire sa vie avec leur dentiste commun. Il n’a plus d’allant ni de goût à rien et passe son temps en survêtement. Seule la motivation d’espionner son ex et son nouveau bonheur conjugal le pousse à sortir de chez lui. Et pour couronner le tout, il laisse sa mère réinvestir son quotidien.

C’est alors que sa voisine, Madame Halberstadt vient sonner à sa porte et lui demande un petit service :

"J'eus l'intuition que le petit service se tenait à ses pieds, portait un harnais rouge et me fixait de ses yeux globuleux."

En effet Mme Halberstadt demande à Baptiste de lui garder son chien – un carlin dénommé Croquette – pendant qu’elle sera à l’hôpital. Pour le motiver, elle lui explique qu’un chien, ça change la vie.

Commence alors effectivement une série d’aventures pour Baptiste qui bouleversent son quotidien de déprimé, larvé sur son canapé toute la journée.

"Sa morphologie me fascinait. ces yeux sortant légèrement de leur orbite, ce bout de langue à l'air libre, ces pattes ridicules, cette absence de cou (...) Même sa couleur semblait hésiter entre le sable, la farine et la cendre.

Avec humour et auto-dérision l’auteur catapulte son personnage dans la réalité de la vie avec un chien et ses conséquences (magiques ?) sur le rapport à soi et aux autres jusqu’au dénouement spectaculaire et inattendu.

Ce roman est paru en 2019, aux éditions Le Tripode

Il a reçu la mention spéciale du jury du Prix littéraire 2019 de la Société centrale canine.

Partagez !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *