Comment retirer une tique ?

La saison des tiques est revenue et il y a fort à parier que lors d’une de vos prochaines balades, votre chien va héberger un nouveau locataire.

Il y a alors deux cas de figure:

1 – La tique est encore mobile à la surface du poil de votre animal et cherche l’endroit idéal pour planter son redoutable rostre. Attrapez sans hésiter le parasite entre vos doigts – n’ayez crainte il ne va pas se retourner contre vous. Mais vous pouvez utiliser des gants fins en caoutchouc.

dog & lifestyle

2 – La tique a déjà percé la peau de votre chien et a commencé à se nourrir de son sang. L’objectif est ici de la retirer rapidement car plus la tique est longtemps en contact avec le chien, plus le risque de contamination par les bactéries qu’elle pourrait transmettre via sa salive (piroplasmose) est augmenté. Il s’agit aussi ici de la retirer dans son intégralité, c’est-à-dire sans laisser la tête dans la peau de votre animal, ce qui pourrait donner naissance à un petit abcès. Pour ce faire, munissez-vous d’un crochet ou d’une pince spécifiques (à défaut une pince à épiler peut convenir). Dans tous les cas, attrapez la tique à la base, soit le plus près de la peau du chien et tournez le crochet sur lui-même comme si vous vouliez dévisser cette méchante tique. Le mouvement de vis est le secret pour tout retirer sans dégâts en 1 ou 2 tours.

 

Il ne vous reste plus qu’à vous débarrasser de la vilaine bestiole et de désinfecter l’endroit où elle était ancrée à votre chien avec un peu de bétadine ou d’alcool.

La prévention est bien entendu importante, d’autant plus lorsque la saison des parasites bat son plein. Donc sortez vos pipettes ou comprimés préférés et pensez bien à renouveler le traitement tous les mois. Vous pouvez mettre une alerte dans votre téléphone intelligent. Par contre, aucun traitement n’empêchera jamais 100 % des tiques de squatter votre chien. Donc de retour de balade, jouez à la maman ou au papa singe et inspectez le pelage de votre animal (par contre, vous n’êtes pas obligés d’avaler le fruit de vos récoltes !!!).

Enfin, si vous avez retiré une ou plusieurs tiques, surveillez votre chien pendant quelques jours: s’il devient apathique, sans énergie et si ses muqueuses deviennent blanches (intérieur des babines ou dessous de l’œil), foncez chez le vétérinaire pour faire examiner votre toutou.

Partagez !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *