CES 2018 : le chien toujours une source d’inspiration

A Las Vegas, lors du Salon de l’électronique de cette année, plusieurs objets connectés proposaient d’améliorer le quotidien des propriétaires et amateurs de chien.

Chaque année, au début du mois de janvier, a lieu à Las Vegas le Consumer Electronics Show ou CES. Cet immense salon consacré à l’innovation technologique en électronique est destiné au grand public et aux professionnels. En 2018, c’est presque 4000 exposants qui ont offert des démonstrations aux 17500 visiteurs. Or, plusieurs objets avaient cette année comme source d’inspiration la relation du propriétaire avec son chien.

dog & lifestyle le magazine canin art de vivre ensemble

Le Panier connecté

La société américaine Petrics a conçu un coussin qui se veut à la fois confortable et intelligent. Fonctionnant en liaison avec un collier connecté, le coussin permet d’enregistrer et de restituer au maître : le rythme sommeil /activité en votre absence, le suivi du poids de l’animal dont toute variation peut-être un signe avant-coureur d’une maladie. Le coussin est également équipé d’un capteur de température environnante et ajuste celle du panier en fonction de la race du chien, de son âge, de votre type d’habitation et de sa localisation (environ 300 €).

Laïka – La nounou connectée

Lancé par la start-up française CamToy, Laïka est un objet visant à distraire votre chien pendant votre absence tout en vous permettant de rester zen contact avec lui (via une appli). Webcam et micro intégrés, distributeur de friandises actionnable à distance, détecteur d’aboiements. L’objet bouge tout seul et existe et est censé résister aux dents de votre chien (Comptez environ 300 €). La démo en cliquant sur l’image.

dog & lifestyle le magazine canin art de vivre ensemble

AIBO – Le chien robot est de retour

Souvenez-vous, au début des années 2000, Sony lançait, avec un succès mitigé son chien robot. Ayant tiré les leçons du passé, la société nippone renouvelle l’expérience et présente le tout nouvel Aibo (Artificial Intelligence Robot). Force est de reconnaître qu’un énorme travail a été mené pour accentuer la ressemblance entre le robot et le chien en chair et en os : de nombreux capteurs sur le corps d’Aibo le rendent sensible aux caresses. Il remue alors la tête et la queue comme le ferait un véritable chien. Il se déplace grâce à deux caméras : l’une à la place de la truffe et l’autre sur le dos. Et en plus, il aboie et peut même se gratter… Peut-être la solution pour ceux qui veulent un chien mais sont allergiques aux poils ? (disponible seulement au Japon pour le moment, pour l’équivalent de 1500 €). Cliquez sur le chien pour l’animer.

dog & lifestyle le magazine canin art de vivre ensemble

Partagez !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *