Comment choisir le nom de mon chien ?

Cette année, si vous décidez d’acheter un chien, vous allez pouvoir laisser votre créativité déployer ses L ( !) pour lui trouver son futur sobriquet. Vous l’aurez compris, 2015 est l’année du L.

2015 année des L pour votre chien

Je ne suis pas en train de dresser l’horoscope chinois de votre futur chien, mais plutôt de faire référence à l’obligation pour tous les chiots de race nés cette année d’avoir un prénom commençant par la lettre L. Mais au fait, pourquoi cette coutume et à quand remonte-t-elle ? Au commencement (dans les années 1880), naissait la cynologie moderne qui consiste, entre autre, à définir les critères spécifiques d’une race ou « standard » (caractère, morphologie, couleurs de robe…), d’en assurer la diffusion et la reconnaissance internationale. Petit à petit, chaque pays a édité un registre national des naissances de chiens de race dont l’objectif était :

  • de répertorier et de connaître l’évolution des populations de chaque race reconnue
  • d’assurer la traçabilité généalogique de chaque chien.

C’est le lancement des premiers livres des origines un peu partout en Europe. En France, le premier LOF sort en 1883, à l’initiative de Léon Crémière (1831-1913), alors directeur du journal Le Chenil et photographe spécialisé dans les portraits de chiens de chasse.

LOF premier livre des origines francais

© Wikipedia Commons

Ce Livre des Origines Français est aujourd’hui géré par la Société Centrale Canine ou SCC. Pour des soucis de lisibilité et de facilité de gestion, l’usage d’imposer une initiale commune à tous les chiens de race nés la même année a débuté en 1926 par le A bien sûr. Cela a permis de classer les chiens de façon chronologique dans le LOF et de connaître ainsi l’âge d’un chien en fonction de son nom. Au début, tout allait pour le mieux mais entre 1948 et 1952 les propriétaires de chiens ont été obligés de trouver un nom en W, X, Y et Z. « Zorro » c’est rigolo mais pas très original quand tous les chiens autour de vous s’appellent aussi comme çà. Aujourd’hui l’alphabet canin est donc limité à 20 lettres. Sont exclues : K, Q, W, X, Y et Z. Mais cela laisse encore un espace de créativité. Et 20 ans pour en faire le tour.

En savoir plus :

Logo société centrale canine françaiseSociété centrale canine / SCC : retrouvez 14600 idées de noms en L !fci_logoFédération Cynologique Internationale / FCI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *