Eden & Alex: un duo à six pattes

Alex Torres nous parle de sa chienne Eden avec laquelle il partage la passion de la course. Depuis plus d’un an, le binôme s’est lancé dans la compétition de cani-cross.

Présentez-nous votre chienne :

Eden est une femelle Beagle de 15 kilos. Elle a aujourd’hui 8 ans et nous sommes nés le même jour : 16 février 2007 pour elle et 16 février 1985 pour moi. Nous étions faits pour nous rencontrer !

dog & lifestyle le magazine canin art de vivre ensemble

Qu’est-ce que le cani-cross exactement ?

Le maître est relié à son chien par une longe et un baudrier qui amortit les chocs au niveau du dos. Le chien lui-même porte un harnais spécifique. Ensemble, le duo court sur des parcours de type trail, parfois dans la boue – ce qui plaît souvent beaucoup aux chiens et bizarrement aux maîtres aussi. Un parcours de cani-cross fait en général 6 kms et ne dépasse pas 9 kms. C’est donc assez abordable avec un peu d’entraînement. Par contre, cela ne doit jamais être une contrainte pour le chien qui doit toujours être à hauteur ou devant son maître. On travaille soit l’endurance, soit la vitesse. Ce qui est important à comprendre c’est que plus le chien est puissant, plus le coureur va avoir tendance à surcourir. C’est ce qu’on appelle le phénomène de survitesse. Un chien peut commencer à tracter son maître à partir d’une certaine taille et d’un certain poids ; il est évident que nos petits chiens tirent plus qu’ils ne tractent. Le cani-cross est donc une question d’équilibre et d’osmose entre le chien et son maître.

Justement, à quelle vitesse peut courir un duo maître-chien ?

Antony Le Moigne, champion du monde 2013 et champion d’Europe 2014 de cani-cross dépasse, au départ, la vitesse de 30 km/h avec son Greyster Phoenix. Plus modestement, avec Eden, nous atteignons au départ une vitesse généralement comprise entre 22 et 26 km/h. De façon générale, on estime que le fait de courir avec son chien permet au maître coureur de gagner de 3 à 4 km/h par rapport au même exercice en solo.

A partir de quel âge peut-on faire du cani-cross ?

On peut commencer très tôt, avec le cani-baby par exemple. Il s’agit plutôt d’une activité ludique au cours de laquelle les enfants de moins de 6 ans peuvent s’entraîner à marcher avec le chien de la famille sur une centaine de mètres. Et bien entendu tout le monde gagne. Entre 7 et 11 ans, ou 12 et 15 ans, les enfants (catégorie 1 & 2) commencent à parcourir des distances plus longues (1 km et plus) et l’esprit de compétition s’instaure grâce à un classement cette fois-ci des participants. Puis ce sont les catégories junior et +.

Et vous-même, quand avez-vous commencé avec Eden ?

J’ai toujours pratiqué le running et je l’emmenais parfois avec moi. Et puis j’ai découvert qu’il existait du matériel spécifique. Nous avons essayé mais ce ne fut pas concluant, Madame préférant fureter. Ensuite, avec l’arrivée de ma fille Faustine, j’ai fait une pause. Quelques années plus tard, le hasard a voulu que mon voisin monte le club « Team canicross 56 », affilié à la Fédération des Sports et Loisirs Canins, et cela m’a donné envie de m’y remettre progressivement avec Eden. Elle avait alors 7 ans et le fait de se retrouver avec d’autres chiens en compétition a été le déclic.

Aujourd’hui, à quelle fréquence vous entraînez-vous avec elle ?

Au moins une fois par semaine, compte tenu de son âge et de nos objectifs.  Je commence toujours par un peu de traction sur 2 kms puis on fait du libre, c’est-à-dire qu’elle court lâchée. Dans les 2 cas, le chien se muscle. D’ailleurs, lorsque nous nous sommes remis au cani-cross il y a un peu plus d’un an, elle était légèrement en surpoids. Aujourd’hui, elle a récupéré son poids de forme.

Entre les bonnes résolutions au retour des beaux jours et la lecture de votre témoignage, certains lecteurs vont vouloir tester ce sport canin. Quels conseils leur donneriez-vous pour bien démarrer ?

La première chose est de tester la forme et l’aptitude des deux membres du duo. Autrement dit, certificat médical pour le maître et examen vétérinaire pour le chien. Par exemple, vous ne pourrez pas commencer le cani-cross avec un chien trop jeune. Avant 12 mois, sa croissance n’est pas terminée et ce serait l’exposer à des risques de blessures ou d’arthrose prématurée. Ensuite, le meilleur conseil est de se rapprocher d’un club (la FSLC compte plus de 50 clubs en France – facile d’en trouver un près de chez soi !). La plupart ont des partenariats avec des équipementiers et organisent des séances d’initiation avec du matériel de prêt mais professionnel. Cela permet de tester correctement l’activité et voir si elle vous convient ou pas. Etre dans un club, c’est aussi favoriser la socialisation de votre chien et son esprit de compétition. Et pour vous, un esprit de solidarité entre les membres pour pouvoir progresser seul ou avec votre chien. Par contre, toujours s’entraîner de façon progressive et en respectant le bien-être de votre chien : 500 m, puis 1 km… en alternant libre et traction, et en évitant les périodes de fortes chaleurs.

dog & lifestyle le magazine canin art de vivre ensembleUn grand merci à Eden et Alex, vice-président du club Team Cani-cross 56 (Morbihan). Retrouvez-les aussi sur Facebook avec « Parole de canicrosseur ».

dog & lifestyle lemagazine canin art de vivre ensembleEnvie d’essayer ? Pour trouver un club près de chez vous, découvrir les autres sports canins mono-chien (cani-marche et cani-VTT), ou obtenir le calendrier des prochaines courses pour venir respirer l’ambiance : visitez le site de la FSLC / Fédération des Sports et Loisirs Canins.

Partagez !
 

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *